Mar
27

OLONNE SUR MER
Imprimer
PDF

La ville mère

La plus étendue, avec une superficie de 4 564 hectares, en grande partie constituée de marais et de forêt, au bord de l’océan, mais la moins peuplée avec environ 13 100 habitants.

Olonne

Ville mère, car c’est elle qui a vu arriver les premiers habitants au Pays des Olonnes, probablement des Celtes, Olonne pourrait signifier « au dessus de l’ eau », et s’il en était besoin, les meilleurs témoins de cette antériorité seraient les mégalithes, dont les célèbres jumeaux de Pierre levée sont les plus connus et les plus vieux du littoral vendéen. La Seigneurie d’Olonne, au moyen âge, est l’une des plus importante du Bas Poitou. Le bourg d’Olonne se développe alors autour de son église, Ste Marie d’Olonne, construite sur des fondations du 4° siècle, elle fut restaurée en 950, mais son histoire connue commence vers 1050, c’est la plus ancienne église du Pays des Olonnes, il est intéressant de la visiter, son histoire recouvre 10 siècles. C’est à Olonne que fût créé le premier port, dont il  reste encore quelques vestiges visibles.

La superbe plage de Sauveterre, à Olonne, que borde la forêt  domaniale de 9 Kms de longueur, pour une superficie de 11 000 hectares, est très fréquentée pendant les mois d’été par les touristes, mais aussi l’hiver, par les habitants d’Olonne, qui apprécient son aspect changeant, où alternent la plage de sable et les rochers sur lesquels se fracassent d’immenses vagues par grand vent d’ouest et fortes marées. Le château de Pierre levée est aussi très apprécié, il fût inspiré du Petit Trianon, de Versailles, et fût construit au XVIII° siècle, l’office de tourisme d’Olonne organise régulièrement  des visites, et, chaque année, au mois d’août, un spectacle  retrace l ‘histoire de ce château, au travers de scènes, avec 200 figurants, et de jeux de lumière. Ce château est entouré d’un golf de 18 trous, ouvert toute l’année. A voir aussi les très caractéristiques villages côtiers, comme  la Girvière, avec ses maisons dites « à balais », c’est à dire avec un escalier extérieur. Une visite peut se compléter par le moulin des roses et le manoir de la Jarrie.

Rappelons aussi que le port d’Olonne, avant que n’existe le port actuel des Sables d’Olonne, a, si l’on peut dire, initialisé nos échanges avec le Royaume Uni, puisque c’est de ce port que partaient les navires qui y livraient le sel, le vin, et rapportaient de l’étain.

Rollan Houillon

Share to Facebook Share to Twitter Share to Myspace Share to Google